Phobie de l'eau

adultes ayant peur de l'eau ou qui veulent apprendre à nager

Les techniques de base de l'apprentissage ont lieu dans un bassin privé de 12m sur 6m où l'on a pied sur une partie du bassin dans une eau chauffée à 32-34°C.

Un 1er  niveau pour se familiariser à l'eau et découvrir les techniques de bases

Un 2ème niveau pour améliorer les techniques de déplacement

La suite de cet apprentissage est prévu en piscine municipale.

        Sortir de ses angoisses, se libérer de ses peurs
                                                                            en se confrontant à la réalité.

 

Apprendre à nager c'est possible
et ce vieux rêve enfoui peut prendre vie...

Notre expérience de 15 années de travail avec des phobiques de l'eau nous permet d'affirmer, qu'il n'est jamais trop tard pour liquider ses peurs bleues.

 

Et si vous vous jetiez à l'eau ?
Vous pensiez être seul à connaître ce problème, vous aviez honte de votre « handicap », peur d'être ridicule, vous n'êtes pas seul à avoir peur de l'eau.
Vous rencontrerez dans nos groupes d'autres personnes confrontées à la même difficulté.
Avoir peur de l'eau n'est pas un handicap vous pouvez y remédier.
Pour la plupart d'entre vous le plus dur est de venir à la piscine une première fois.
La première séance en piscine est pourtant bien moins angoissante que tout ce que vous aviez imaginé.

Et si vous dédramatisiez ?
Même si un événement douloureusement vécu est venu entraver votre confiance dans l'eau, si un blocage est apparu en période d'apprentissage de la natation ou si simplement vous n'avez jamais appris, votre imaginaire s'est affolé, a amplifié, dénaturé votre peur et l'a dégénéré en panique, angoisse, terreur ou phobie. Dans cet état vous perdez la conscience de la réalité, vous êtes impuissant à gérer la situation, vous perdez pied.
Cet imaginaire est parfois si puissant qu'il vous a convaincu qu'il vous serait inutile d'entreprendre une démarche pour (ré) apprendre à nager.
Ne cédez pas à vos angoisses.


Et si la peur de l'eau n'était qu'un signal d'alarme ?
Votre peur est justifiée dans l'eau car le danger de noyade est réel.
Heureusement la peur vous a averti de votre manque de savoir faire dans l'eau.
Elle vous a évité de prendre le risque inconsidéré d'aller où vous n'avez pas pied sans savoir nager.
Elle est donc utile et nécessaire. Seule l'angoisse est excessive et inadaptée.
Chacun progresse vis-à-vis de ses peurs et évolue dans sa technique à son rythme, personne ne juge personne, la progression de chacun est respectée.

 
Le cadre est sécurisant, l'équipe compréhensive et à l'écoute

Béatrice et Nathalie vous accompagneront tout au long de cette démarche dés l'apprentissage des bases techniques indispensables dans une piscine privée sécurisante pour la première étape jusqu'à votre complète autonomie en piscine municipale.
Depuis 15 ans elles apprennent à nager à des personnes ayant peur de l'eau et leur méthode s'enrichit au fil des ans.
Compréhensives devant votre difficulté et à votre écoute, elles ne vous laisseront cependant vous appesantir sur vos peurs, leur rôle étant plutôt de vous en libérer.
Le fondement pour apprendre à nager s'appuie sur les bases techniques à acquérir et non sur un travail sur la peur.
Elles vous aideront à accepter votre difficulté dans l'eau, vous donneront les moyens de la dépasser et vous permettront de puiser dans vos propres ressources pour la surmonter.

 

Accepter de se confronter à sa propre difficulté :
Vous n'avez pas peur de tout dans l'eau. Seulement certaines situations sont stressantes pour vous. Peur de lâcher vos appuis, peur de lâcher prise pour flotter, peur d'aller sous l'eau, peur de la profondeur, peur de sauter...
L'eau vous confronte à votre ou vos propres difficultés, c'est un passage obligatoire, difficile, personne d'autre que vous ne pourra surmonter cet obstacle à votre place.
Il faudra faire appel à votre capacité à faire face à cette vérité de vous, à mobiliser toute votre énergie pour franchir le cap. Pendant cette étape il vous faudra de la persévérance, des efforts, du courage pour vous
Découvrir des potentialités insoupçonnées.

 

Pour apprendre à nager il faut se conformer aux règles de tout apprentissage : 
Si j'apprends à jouer du piano il me faudra déchiffrer la partition, apprendre à la jouer avec la main droite et la main gauche, puis les deux mains ensembles. Il faudra mémoriser la partition, pouvoir la jouer des deux mains sans partition et enfin jouer le morceau appris avec plaisir et sensibilité.
Il en va de même pour apprendre à nager.
L'expérimentation des bases techniques essentielles et leur répétition vont vous permettre de les intégrer jusqu'à ce qu'elles deviennent automatisme (je n'ai plus besoin de penser pour faire).
Il n'y a pas de miracle : je n'apprends pas à nager avec assurance en 10 leçons. Je ne règle pas en 10 séances un problème qui dure depuis des années. Il faudra de la ténacité, de la régularité, de la persévérance. Cet apprentissage doit se concevoir dans la durée car c'est la répétition et l'entraînement régulier qui conduit à l'automatisme.
Comme dans tout apprentissage, il y a des phases de progrès et de régressions et des paliers à franchir. Ce n'est pas linéaire.
L'apprentissage va se centrer uniquement sur les techniques de base, pour aller sous l'eau, flotter... pour apporter des solutions simples, efficaces et réelles.
L'expérimentation des propriétés de l'eau, la répétition de la pratique d'exercices simples ( prendre des repères visuels, savoir se redresser où l'on a pied, savoir s'immerger sans prendre de l'eau par le nez...) redonnent la confiance nécessaire pour accéder à l'apprentissage de la natation. Par ces techniques de natation l'adulte va trouver des solutions et des moyens pour agir face à des situations aquatiques stressantes.

 

 - Première étape dans cet apprentissage : se familiariser à l'eau en piscine privée

La nage nécessite une connaissance du milieu et une coordination motrice complexe ( bras, jambes, respiration)


Connaître l'eau pour s'y adapter
L'originalité du milieu aquatique tient à ses propriétés (poussée d'Archimède, l'hydrodynamique, la résistance de l'eau) les découvrir, les expérimenter, s'y adapter est l'étape essentielle pour apprendre à nager.
De part sa nature l'eau nous oblige à quitter nos « habitudes terriennes » pour s'adapter à un milieu différent. Pour se déplacer il va falloir quitter ses appuis plantaires et s'allonger, trouver de nouveaux repères visuels, tactiles, auditifs. La respiration innée et automatique dans l'air va être inversée, active et s'adapter à l'immersion.
La fluidité, le massage, la sensation de l'eau sur son corps, l'enveloppement permettent de ressentir son corps dans sa globalité.
Au cours de la familiarisation à l'eau vous apprendrez à flotter sur le ventre, sur le dos, à être à l'aise sous l'eau et en profondeur. Vous développerez la coordination motrice nécessaire pour se déplacer dans l'eau et optimiserez vos aptitudes physiques.

 

Coordonner ses mouvements pour se déplacer: intégrer la technique
L'apprentissage de la natation ne passe pas par l'acquisition d'un savoir, la théorie des techniques natatoires ne suffit pas. Pour savoir nager il est indispensable de se référer à ses sensations, non plus à son intellect.
La découverte de nouvelles sensations va permettre un déplacement, qui utilise la résistance de l'eau. La nage nécessite une coordination motrice des bras et des jambes, de la respiration, qui améliore et affine la perception corporelle
Les nages sont l'expression de la meilleure adaptation de l'homme à l'eau.
Savoir nager uniquement où l'on a pied ne sert à rien, nager n'a de sens qu'en profondeur sinon il me suffit de marcher.
Par l'expérimentation de la technique (l'éprouver, la comprendre et l'intégrer) peu à peu les actions prennent du sens, quand je suis sûr que l'eau me porte mes mouvements ne me servent qu'à me déplacer, un débutant fait ses mouvements pour rester à la surface de l'eau.



- Deuxième étape : se confronter à la réalité d'une piscine municipale

Affiner ses sensations pour évoluer vers les nages codifiées
Lorsque l'autonomie est acquise dans ce bassin, un 2ème niveau est prévu en piscine municipale. C'est la possibilité de confronter ses acquis dans la réalité d'une grande piscine.
La personne y acquiert ainsi l'autonomie suffisante pour se sentir en sécurité dans tous les milieux aquatiques, améliore ses techniques de déplacement et diversifie ses compétences .
La glisse et le développement de ses habilités motrices participeront à la découverte du plaisir de nager.

 

                   ...Alors osez prendre le risque de n'avoir plus peur de l'eau.